Nouvelle Calédonie

Objectif : mise en place du Cargo Community System AP+ sur le port de Nouméa en Nouvelle Calédonie

Lancement d'AP+ : 9 avril 2013

Signature de l'accord cadre : 10 avril 2013 entre MGI et l'Union Maritime Et Portuaire de Nouvelle Calédonie

Particularités du port de Nouméa :

  • Types de trafic : conteneurs, VRAC, déménagement
  • Trafic du port en 2013 : 50 000 EVP en entrée et 44 000 en sortie
  • Les professionnels : compagnies maritimes, transitaires, manutentionnaires
  • Gestion de la date limite de stationnement et calcul de la taxe de magasinage

Le porteur du projet : L'Union Maritime et Portuaire (UMEP) puis le GIPANC (Gestion Informatique Portuaire et Aéroportuaire de Nouvelle-Calédonie)


ACTEURS

  • Les professionnels de la place portuaire de Nouméa
  • Le Port Autonome de Nouméa (PAN)
  • La direction régionale des douanes de la Nouvelle Calédonie

CHALLENGES

  • Fédérer tous les acteurs autour du projet
  • Création d'une structure locale, le GIPANC en mars 2013  à l'initiative de l'UMEP et de la CCI.
  • Elle est composée de 4 personnes pour le suivi du projet et l'assistance utilisateurs.


ETAPES DE LA MISE EN PLACE

  • Phase audit

L'audit des processus portuaires a permis d'identifier les spécificités du port de Nouméa, 80% des besoins recensés lors de l'audit étaient déjà intégrés dans AP+. La douane dispose du système Sydonia comme outil de dédouanement et d'un module spécifique de Sydonia pour la gestion des manifestes.

Une des spécificités du port de Nouméa est la mise en œuvre de l'application d'une taxe dite « de magasinage » suite au dépassement de délais de franchise et  afin de limiter la durée du stationnement sur les terre-pleins. Cette spécificité a été intégrée en tant que fonctionnalité au système AP+ pour la communauté portuaire de Nouméa.

  • Phase informatique
    • Interfaces avec les systèmes privatifs des manutentionnaires, OSCAR et TIDEWORKS ainsi que ceux des différents agents maritimes.
    • Choix d'un prestataire local pour assurer l'hébergement (installation et transfert de compétences), le pilotage et la maintenance étant réalisé par MGI à distance depuis Marseille.

  • Phase formation
    • Nombres de sociétés formées : 34
    • Nombre de personnes formées : 73 personnes en 2013 (agents maritimes, transitaires, transporteurs, manutentionnaires, l'administration des douanes, autorité portuaire)

BENEFICES DE LA MISE EN PLACE D'AP+

  • Sécuriser et fiabiliser les informations
  • Gains de productivité grâce à l'anticipation de la gestion de la marchandise
  • Une communauté portuaire fédérée autour de son Cargo Community System

EVOLUTIONS

  • Optimisation du process lié à la commande de transport
  • Création du constat de déchargement par lot

LA COMMUNAUTE LOGISTIQUE VA PLUS LOIN

Forte de son expérience d'une année d'exploitation la communauté portuaire et le GIPANC ont rédigé et validé une charte qualité. Les professionnels de la place de Nouméa s'engagent ainsi collectivement à suivre le guide des bonnes pratiques mis en place sur le port.

Cette expérience réussie a incité l'ensemble des partenaires utilisateurs du port à mettre en place AirPort+ à la Tontouta. Un audit des process aéroportuaires sera réalisé avant sa mise en place.