Guyane

Objectif : mettre en place le Cargo Community System AP+ sur les ports de Guyane. Première mise en place au port de Dégrad-des-Cannes à Cayenne.

Signature de l'accord cadre : 25 janvier 2010 entre MGI et l'Union Maritime et Portuaire de Cayenne (UMEP)

Date de mise en place : 3 novembre 2010

Particularités de la Guyane :

  • 3 ports : Dégrad-des-Cannes, Kourou-Pariacabo, port fluvial de Saint-Laurent-du-Maroni
  • Type de trafic : conteneurs, Ro/Ro, vrac, pétrole, trafic destiné à Arianespace
  • Port de Dégrad-des-Cannes : 3 terminaux
  • Trafic Dégrad-des-Cannes/ Pariacabo en 2012 : 26 237 EVP
  • Les professionnels : compagnies maritimes, transitaires, manutentionnaires, l'armée

Le porteur du projet : L'Union Maritime et Portuaire de Cayenne (UMEP)


ACTEURS

  • les professionnels de la place portuaire de Dégrad-des-Cannes
  • l'autorité portuaire (Grand Port Maritime de Guyane)
  • la direction régionale des douanes de la Guyane


CHALLENGES

  • Fédérer tous les acteurs autour du projet
  • Une structure locale GIP+ (Guyane Informatique Portuaire) de 3 personnes pour le suivi du projet et l'assistance utilisateurs
  • Déployer AP+ sur 3 sites : Dégrad-des-Cannes, Kourou-Pariacabo, Saint-Laurent du Maroni
  • Couvrir des trafics spécifiques notamment les équipements Arianespace à Kourou-Pariacabo


ETAPES DE LA MISE EN PLACE

  • Phase audit

L'audit des processus portuaires a permis d'identifier un spécifique pour la Guyane : les transbordements à Port of Spain (Trinité et Tobago). La marchandise qui est déchargée à Dégrad-des-Cannes est connue très peu de temps avant son arrivée en raison du temps de transit court entre Port of Spain et Cayenne. La solution a été de mettre en place un manifeste prévisionnel pouvant être mis à jour au fur et à mesure des chargements.


  • Phase informatique
    • Interfaces avec le système privatif des manutentionnaires : OSCAR, de la capitainerie du GPMG pour la gestion des escales: CARGO, des agents maritimes,
    • Infogérance et maintenance par MGI depuis Marseille.
    • Liaison entre Delta C / Delta D et AP+ : toutes les opérations douanières sont traitées au travers de déclarations et notifications dans AP+.

  • Phase formation
    • Nombres de sociétés formées : 25 sociétés
    • Nombre de personnes formées : 105 (agents maritimes, transitaires, entrepôt hors port, l'administration des douanes).
    • Mise en place de l'assistance téléphonique MGI -> GIP +


BENEFICES DE LA MISE EN PLACE D'AP+

  • rapprocher les acteurs de la communauté portuaire
  • fiabiliser les informations
  • tracer la marchandise
  • harmoniser les procédures
  • avoir une comptabilité matière fiable


EVOLUTIONS

  • Suivi par GIP+ des apurements de la compta matière et des intégrations de messages
  • Transferts dématérialisés des conteneurs vers les MDT des transitaires pour dépotage et apurement
  • Suivi du retour des conteneurs vides sur le terminal


LA COMMUNAUTE LOGISTIQUE VA PLUS LOIN

Le succès de la mise en place d'AirPort+ en Martinique en mai 2011, a incité la communauté logistique de Guyane à s'équiper du module aérien d'AP+.
Basé sur la structure  d'AP+, AirPort+ a été modélisé et développé  après une étude des processus aériens : métiers, logistique et réglementaires.
La majorité des professionnels opère dans le domaine maritime et aérien. Il était donc logique pour la communauté logistique de s'équiper d'un outil commun pour le portuaire et l'aéroportuaire afin de gagner en facilité d'utilisation.

Après un audit des processus aéroportuaires liés au transport de la marchandise, des évolutions spécifiques à la Guyane seront intégrées au système.
La mise en place d'AirPort + sur l'aéroport de Cayenne Félix Eboué est prévue pour le 1er semestre 2014.
AirPort + entre dans le cadre du projet « e-freight » de IATA visant la simplification des procédures du transport aérien.