Création d'Inland+

Objectif: intégrer les transporteurs de pré post acheminement dans le processus du passage portuaire de la marchandise.

Date de mise en place : mars 2011

Inland + est disponible sur les plateformes Medlink Ports au départ du port de Marseille et de Sète: Arles, Avignon-Le Pontet, Valence, Vienne-Sud, Lyon, Villefranche-sur-Saône, Mâcon, Chalon-sur-Saône, Pagny.


Acteurs :

  • Les transporteurs de pré-post acheminement
  • Les terminaux intérieurs
  • Les douanes de l'intérieur

Inland + a été développé dans le cadre d'une démarche collaborative.
Logirhone et Greenmodal ont participé à la phase pilote. Ils ont testé et ajusté les développements afin qu'ils correspondent aux besoins de tous les acteurs de l'intermodalité dont la douane et les terminaux intérieurs.


Réglementation

Inland+ est basé sur :

  • la procédure simplifiée de transit (Article 97-2b du Code des Douanes Communautaire)
  • la prise en charge douanière dans les ports (BOD n°6676 du 10 juillet 2006)

Avant Inland +

Les opérateurs de l'intermodalité devaient :

  • Utiliser obligatoirement les services d'un correspondant portuaire (transitaire) engendrant des surcoûts,
  • Suivre une procédure papier alors que la réglementation favorise la dématérialisation,
  • Multiplier des opérations de transmission d'information en série aux autres acteurs afin de suivre la procédure papier,
  • Etre désigné de façon explicite dans le système AP+ pour pouvoir réaliser les opérations,
  • Avoir le statut « Bon à sortir » dans le système AP+ pour être autorisé à mettre en œuvre la Procédure Ferro-Maritime (PFM)

Avec Inland + :

  • Aucun intermédiaire portuaire n'est nécessaire : les transporteurs massifiés agissent directement pour leur compte,
  • Les transporteurs massifiés s'identifient eux même sur les marchandises qu'ils doivent acheminer,
  • Aucune restriction de statut pour intégrer une marchandise à la PFM,
  • Génération des documents Inland+ à partir des fichiers informatiques natifs des opérateurs de transport massifiés,
  • Notification en temps réel des acteurs de l'hinterland concerné,

En chiffres :

  • 45% d'opérations en moins
  • 70% des opérations sont automatisées
  • 100% des documents sont dématérialisés

Processus

Inland+ crée automatiquement :

  • la liste des marchandises à charger sur la barge ou le train,
  • l'identification du transporteur pour chaque marchandise,
  • le statut douanier de chaque marchandise à savoir si elle est dédouanée ou si elle doit être dédouanée à l'arrivée.

L'opérateur a la possibilité de modifier ce document au fur et à mesure de l'évolution de ses prévisions de chargement.
La liste définitive des marchandises effectivement chargées, est transmise automatiquement par Inland+ aux terminaux et aux bureaux de douane de destination.


Avantages 

Les opérateurs pilotent directement leur flux sur les terminaux en coordination avec les autres acteurs classiques du passage portuaire.

  • Maitrise du processus pré-post acheminement : plus d'intermédiaire portuaire, accès direct à AP+
  • Gain de productivité pour les opérateurs pré post
  • Traçabilité de la marchandise entre les ports maritimes et les plateformes logistiques de leur arrière pays
  • Meilleure réactivité et plus grande fiabilité dans la gestion opérationnelle par rapport au transport routier

Evolution d'Inland +

Inland+ a vocation à être mis à disposition d'autres plateformes intérieures que celles situées sur l'axe rhodanien qu'elles soient connectées ou non aux terminaux maritimes de Marseille Fos.

La seconde phase d'Inland+ est de dématérialiser les procédures du commerce extérieur afin de connecter les différents acteurs de la supply chain : transporteurs pré post acheminement, plateformes intérieures, chargeurs.