Création d'AirPort+

Objectif : Créer un module aérien d’AP+ afin de fluidifier le passage de la marchandise sur l’aéroport Aimé Césaire à Fort-de-France et fiabiliser la tenue de la comptabilité matières des entrepôts sous douane de la zone de fret.

L’audit des processus aéroportuaire et leur optimisation a permis à MGI et la communauté aéroportuaire de développer le module AirPort+.

Date de mise en place : 18 mai 2011

Aéroport Aimé Césaire : Tous les trafics de fret sont intégrés dans AP+. Sur l’aéroport de Fort-de-France, 100% de la communauté aéroportuaire est utilisatrice d’AirPort+.

Cela représente 56 sociétés :

  • 37 transitaires
  • 6 compagnies aériennes
  • 2 handlers
  • 1 service douanier

Le porteur du projet : Port+, société qui commercialise AP+ à la Martinique.


Historique du projet

La communauté portuaire de Fort-de-France a été la 1ère à signer avec MGI un contrat de mise en place d’AP+ qui a eu le 1er juin 2007 après les sites historiques de Marseille puis du Havre.

Dès sa conception, AP+ a été développé comme un outil d’optimisation logistique a-modal.

MGI a ainsi pu proposer aux professionnels martiniquais l’étude des processus aériens puis le développement d’un module répondant aux besoins de la communauté aéroportuaire.

La majorité des professionnels de la logistique de Fort-de-France opère dans le domaine maritime et aérien. Il était donc logique de leur mettre à disposition un outil commun pour le portuaire et l’aéroportuaire.

La volonté de mise en place d’un Cargo Community System sur l’aéroport du Lamentin entre dans le cadre de l’ambitieux projet « e-freight » de IATA visant la simplification des procédures du transport aérien.


Acteurs

  • Les professionnels de la place aéroportuaire : handler, transitaires, compagnies aériennes
  • Le gestionnaire de l’aéroport
  • L’administration des douanes
  • Les services vétérinaires et phytosanitaires

Challenge

Mettre en place avec succès un Cargo Community System qui était jusqu’à présent uniquement maritime en le mettant en conformité pour répondre aux besoins des secteurs privés et publics de l’aéroport Aimé Césaire.

Cette mise en œuvre intervient dans le cadre d’un véritable Partenariat Privé Public (PPP) qui a fait le succès d’AP+.


Etapes de la mise en place

  • Phase Audit
    • Analyse des processus existants
    • Adéquation de la solution AP+ aux processus observés
    • Analyse et recommandations
    • Projection d’implantation de la solution
    • Conclusions
  • La phase audit a duré près d’1 mois.
    En s’appuyant sur la partie générique d’AP+, MGI a pu proposer le développement d’un module aérien.
    Le développement de la partie spécifique AP+ aérien a consisté à mettre en phase les fonctions existantes en conformité avec les normes IATA.
  • Informatique
  • Début 2011, MGI a assuré les développements informatiques nécessaires pour une mise en œuvre des flux aériens.
  • Les ingénieurs de MGI ont développé le module aérien d’AP+.
  • AirPort+ a nécessité près de 500 Jours/Hommes de développement.
  • Interfaces
  • La mise en œuvre d’AirPort+ a nécessité une mise en conformité avec les standards du transport aérien.
  • Les experts EDI de MGI ont développé et mis en œuvre les interfaces avec les compagnies aériennes selon les normes de IATA.
  • AirPort+ est 100% compatible avec les systèmes des plus grands acteurs mondiaux du transport aérien.
  • La formation / assistance clients
  • MGI a pris en charge la formation de l’ensemble de la communauté aéroportuaire du Lamentin.
  • Ce sont 80 personnes qui ont été formées :
    • 71 professionnels (handler, transitaires, compagnies)
    • 9 agents douaniers

Bénéfices de la mise en place d’AirPort+

  • Gains financier : réduction des coûts de traitement administratif
  • Rapidité : anticipation du traitement des opérations
  • Qualité et fiabilité de l’information : transmission informatisée de la documentation
  • Standardisation des processus : utilisation d’un système partagé
  • Compatibilité avec les règlementations douanières mondiales

La communauté logistique de la Martinique est la première au monde à s’équiper d’un Cargo Community System tri modal

Six mois ont été nécessaires pour la réalisation du module aérien.

AirPort+ a été mis en place comme planifié le 18 mai 2011.

La communauté portuaire et aéroportuaire de Martinique, leader dans la mise en place de Cargo Community Systems innovants

Fort-de-France a été le 1er port à mettre en place AP+ en dehors des deux places fondatrices Marseille et Le Havre.

En mai 2011, la Martinique prend le leadership en ouvrant le chemin à d’autres communautés en mettant en place AirPort+, le module aérien d’AP+.

AirPort+ est le premier Cargo Community System français à être déployé sur l’ensemble d’une communauté aéroportuaire.